AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Me? ¤ ~ A little boy , little fairy ... and beautiful Child but I'm Crazy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The Fairy Small Bell

avatar

Messages : 18
Age : 18 ans
Occupation : Vendeur & Livreur de Journaux


CAN YOU STAND PEOPLE ?
Network:

MessageSujet: Me? ¤ ~ A little boy , little fairy ... and beautiful Child but I'm Crazy   Dim 20 Sep - 14:04





¦ Fée Clochette ¦


      ° ¤ ~ Nom ~ ¤ ° Priest , la prière de l'aurore
    ¤ ° ~ Prénom ~ ° ¤ Séraphin , l'amour en angélique
      ~ ¤ ° Surnom ° ¤ ~ La poupée féérique , tel le petit garçon tout mignon
    ~ ¤ ° Âge ° ¤ ~ Dix Huit ans, et toutes ses dents

    ° ¤ ~ Occupation ~ ¤ ° Livreur & Vendeur de journaux et Admirateur fou de Pépino Jacobs
      ¤ ° ~ Channel ~ ° ¤ 1Mix , selon l'heure




¦ Miroir dit moi 8D ¦














Miroir, miroir dit moi ... à quoi je ressemble. Que m'offres-tu sur ton verre terne et gris? Je souris et je vois le corps maigre et trop petit d'un garçon, on dirait celui d'un enfant qui a trop grandit ou alors celui d'un adolescent rabougri, mal plumé, et mort. Car je ne suis peut-être qu'un fantôme au finale. J'ai des cheveux noirs, comme le ciel lugubre des nuits glacés, ou alors celle de l'ombre sous le lit qui capture et mange les enfants qui ne dorment pas, si ce n'est pas celui des corneilles dévoreurs de cadavres. J'ai les cheveux si sombre et si laid, sec, du foin brûlé serai plus doux, plus beau aussi sur une tête comme la mienne. Et pourtant, je n'ai pas un visage laid. J'ai des traits très fin, délicatement dessiné, un visage de jeune fille du monde, le genre de visage délicieusement trop parfait pour être souillé par ma vie. Vous savez, les poupées ont le même. Même une fois leur tête arrachée, leur cheveux coupés et les yeux enlevés, leur visage malgré la crasse et les morceaux manquant, demeure beau et délicat. J'ai ce genre de visage, de tête. Avec un petit nez parfait, une bouche juste assez grande sans trop et des lèvres chaudes et gourmandes. Le genre de lèvres qui laissent voir un peu les dents, qui restent entrouvertes au coin comme un sourire invitant, prêt à donner un baiser. C'est peut-être pour cela qu'enfant, assis sur les genoux on m'aimait, parce que pour un bonbon j'embrassais déjà. Mon reflet me montre ces souvenirs pas si désagréable quand même, quand c'était encore un jeu entre l'enfant et l'adulte. J'ai toute mes dents, elles sont droites, mais elle pourrait être plus propre et je pourrais avoir meilleur halène. Mais pour ça, il faudrait que les poubelles offrent des saveurs de menthe plus régulièrement, ou tout simplement. Reflet reflet, dit moi qui est le plus beau entre toi et moi? Ah ah ah... Ce sont tu as raison mes yeux. D'une belle teinte qu'on ne voit pas. Bien sur, tous les bébés ont le même, violet délicat, une pensée toute douce, une fragrance lavande, une petite douceur pas trop sucré, un nectar parfumé. Enfin, j'ai de beaux yeux. Vraiment les Nornes m'ont tous donner là, et ont oublié le reste. Mon visage est tout ce qui mérite d'être décrit. Que ma peau soit aussi blanche que du lait importe peu, que mes mains soient abîmés et vieilles par les durs travaux ne signifient rien, tout comme le fait que ma peau est marbrée par quelques cicatrices nous passe bien loin au-dessus de la tête, puisse que finalement cela ne me définit pas. À moins de savoir d'où je viens... Pour le reste , je suis comme tous les autres garçons de mon âge.



« Je crois tout simplement que ce qui ne nous tue pas nous rend plus... bizarre ... » by the Joker


Comment ne pas hair les femmes comme les hommes, ne pas craindre le noir, comment supporter l'alcool, la fumée, le rouge et l'orange brûlé, comment ne pas vomir à la vu de bonbon et ne pas mourir au goût du sucre? Parce que la vie est ainsi faite. Baigné depuis la naissance dans la souffrance, il est normal d'être rassuré par elle et que dire des femmes, créatures vicieuses à deux visages capable de vous caressez la joue en même temps que de vous mordre l'ordre. Et la main nourricière, si elle n'est pas là pour nous faire payer, à quoi sert-elle? C'est ainsi que le monde est, l'homme ne prend que ce qu'on lui donne. Le corps d'une fille de quinze ans encore vierge ou un enfant de dix ans au corps maigre. Et les murmures des mûrs mordillés à l'oreille alors qu'on se noie sous les plus violent et rapide ne sont-ils pas la vérité même pour dire oui j'aime! Donne moi encore de ton plaisir! Pourquoi suis-je aujourd'hui capable de tendre l'autre joue avide de recevoir une nouvelle gifle, et pourquoi si on ne me la donne pas, je la quémande comme un chien un os. Si ce n'est parce que la vie c'est ça. Souffrir en premier et si nous ne sommes pas nés élevés pour dominés les autres nous existons seulement pour être leur esclave. ôooo que le mot est doux, chien, bâtard, sonnent plus rêches et durs... esclave est rempli de la même sensation que tu as aimé, alors que le poids de celui qui paie pour ne pas que nous allions couper du bois nous écrase sur un lit plus douillet encore que ne l'est un cercueil! Oui, je veux encore de tes bonbons si c'est pour que tu m'embrasses comme si j'étais une poupée. Alors pourquoi quitter ce monde, si c'était chez moi? Parce que au fond de nous, on sait que ce n'est pas ça! alors on se cache parce que une partie de notre esprit n'a pas été complètement détruit, celui de l'instinct de survie. Ma mère est morte à quinze ans alors qu'un homme a finit en baisant un cadavre! Voilà l'histoire par laquelle je m'endormais la nuit sous la table de cuisine serré entre le corps des deux seuls autres survivants de notre porté de chiot. Mais une fois libre! Le délice de l'air frais, la chaleur du soleil et le silence des égouts avaient de quoi nous faire dormir mille ans. Jusqu'à ce que de nostalgie du toucher, de l'être ne mène à remonter à la surface et que crasseux puants et dégoutant, un homme soit prêt à payer pour nous. Travailler encore, toujours et plus fort encore, criant le dernier potin du jour, vendant une feuille de chou le prix d'une laitue, pour enfin poser mes yeux sur l'apparition qui redonna un sens à ma vie. Ce n'était plus les gifles ou le pain sec de mon patron que je voulais, s'était son regard sur moi et un mot fusse-t-il méchant. Je devint alors l'ombre de celui pour qui j'étais capable de fermer les yeux avec un autre et de demander encore. Que d'heure mémorable à flairer sa boutique et à savourez ce que jamais je n'eus droit de connaitre, l'enfance et l'innocence. Je veux me perdre avec lui dans ce monde de jouet pour vivre enfin le plaisir de naitre et de grandir à nouveau, même si ce n'est que pour être son pantin à lui, mon cher et tendre Pépino Jacobs... Je sais, je suis fou ... mais le chaos n'engendre que le chaos.




{ Doll Crazy Man }


Pépino Jacobs c'est la créature parfaite! C'est l'enfant qui a su demeuré innocent malgré ce monde "dark". Bien sur, on peut douté de la qualité de ce qui reste. C'est que le créateur de jouets est un peu particulier. Rien à voir avec ses cheveux sanguins ou encore le bleu et le rouge dont il est toujours vêtu. Cela va même plus loin que la propreté de P. C'est en réalité la total. Mais pour notre petit Séraphin des rues, il est ... son idole, le but à atteindre, ce qu'il rêve de devenir. Pas nécessairement tenancier de magasin pour enfants et ce n'est pas n'en plus dans le but d'avoir toujours un jouet à la main ou de dormir avec une montagne de peluches. C'est juste la perfection de tout ce spécimen qui plaie tant au jeune garçon. Vous savez même le parfum de celui-ci plaie à la poupée féérique, c'est un peu comme une signature ou bien l'annonce de sa présence. Rien de mieux pour faire rêver. C'est quelque chose qui ne s'explique pas cette fascination pour l'enfant perdu. Et il ne faut pas croire que les cheveux gras de celui-ci ont un magnétisme particulier. Ce n'est pas ce qui allume franchement, et la trace laissée dans les draps n'a rien de romantique. Cependant, P. ne serait pas P. sans ce côté un peu laisser aller. Comme si c'était une emprunte du passé de ce monde cruel. La seule marque qui a été capable de coller à l'enfant éternel. C'est de cela que Séraphin Priest est le plus admirable et le plus envieux. Il aurait aimé lui aussi n'avoir que un petit défaut comme ça, et en plus cela fait le charme de Pépino Jacobs alors finalement ce n'en aie pas vraiment un. C'est une relation un peu spéciale, mais la poupée angélique ne voudrait pour rien au monde la perde, car sinon quelle raison aurait-il dans la vie?! Si ce n'est que de venir regarder rêveusement son maitre de la vie et un jour peut-être lui ressembler.



The Code is Tell a fairy tale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The Fairy Small Bell

avatar

Messages : 18
Age : 18 ans
Occupation : Vendeur & Livreur de Journaux


CAN YOU STAND PEOPLE ?
Network:

MessageSujet: Re: Me? ¤ ~ A little boy , little fairy ... and beautiful Child but I'm Crazy   Mar 22 Sep - 5:57

Ma fiche est complète
J'espère qu'elle convient

Si j'ai bien compris finalement
C'est juste un monde fictif
Et c'est seulement que les perso ont juste une caractéristique d'un personnage de conte de fée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Me? ¤ ~ A little boy , little fairy ... and beautiful Child but I'm Crazy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Partenariat Fairy Tail After ?.
» Natsu D. Fairy !!![en cours]
» Fairy Tail remet ça... [Pv Yukiji Harséïs]
» Fairy Tail
» Fairy Tail Openings, Endings et OST.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOOLS WORLD :: ♕ HEADQUARTERS :: ♠ Fiches-
Sauter vers: