AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dis, Monsieur, je vous embête ? é.è { Sven }

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rodan Eire
Cutie Little Fairy
avatar

Messages : 72
Age : 14 ans
Occupation : Distributeur de joie ; Danseur au Chat Noir


MessageSujet: Dis, Monsieur, je vous embête ? é.è { Sven }   Mer 22 Juil - 0:57

    Ouah !! Le blond monsieur avait grogné !! Wooo !!! On aurait dit un ours !! Mais un ours de vrai de vrai !! La claaaasse !! Il avait une voix grave tellement géniale !! Rodan avait, scotchée sur sa petite frimousse enfantine, une expression d’admiration totale et passablement idiote. Le monsieur qu’il avait pris pour un client et qui devait être le nouveau « videur » avait une élégance proprement magnifique. Et le petit farfadet venait de décréter qu’il serait son modèle dans la vie. Oui oui, il n’avait que ça à faire, de bon matin, trouver des modèles à suivre dans sa petite vie guillerette et sautillante. Et pis, même si le monsieur disait qu’il avait passé une mauvaise nuit, il avait quand même une méga classe. Nous vous épargnerons les kyattements émerveillés qui fusaient dans sa petite tête rousse. Toujours était-il que l’homme blond avait détourné les yeux et replongé dans son verre. Mais s’il pensait qu’il allait se débarrasser ainsi du petit lutin, il se trompait sur toute la ligne. On n’évitait pas la compagnie du farfadet dansant aussi facilement, surtout lorsqu’il avait décrété que vous étiez la personne qui méritait le plus son auguste attention, en ce matin naissant.

    Certes, le regard noir que l’inconnu lui avait lancé avait de quoi effrayer l’enfant qu’il était. Mais il était tellement classe que sa frayeur disparaissait au profit de cette vénération admirative. Roddy médita quelques secondes sur le sens de la phrase qui lui avait été donnée en guise de réponse à sa précédente question sur la définition d’un videur… « Sortir les importuns qui tenteraient de faire le spectacle à la place des danseuses »… Voulait-il dire que les gens, les spectateurs, pouvaient se mettre à danser, dans la salle ?? Ou encore, qu’ils pouvaient carrément monter sur scène, pousser les danseuses, et se mettre à danser à leur place ?? Humm… Etrange coutume… Les spectateurs ne faisaient pas ça, au cirque, en Grande Bretagne… Ou peut-être le faisaient-ils ici, à Fools World… A moins que ce ne fut une coutume de cabaret… Il avait beau avoir vécu deux années au Chat Noir, le monde des spectacles de cabaret lui était quand même en grande partie inconnu… Lui, c’était le cirque qu’il connaissait comme sa poche. C’est alors que le grand monsieur ajouta une précision. Aaaah, c’était donc ça !! Mais quelle idée, quand même !! Non mais vraiment, que des méchantes personnes décident de monter sur scène, pousser les danseuses, et se mettre à danser à leur place, il fallait vraiment venir au cabaret pour voir ça !! M’enfin… C’était donc à ça que servait un videur… Yey, il avait appris quelque chose, au moins !! Il en aurait sauté de joie, le petit rouquin !!

    Oui, mais voilà, sa joie fut de courte durée. En effet, le monsieur blond venait de se lever. Alors, Rodan s’était poussé, pensant qu’il allait passer de l’autre côté du comptoir, derrière le bar, probablement pour se resservir… Bah oui, cela ne l’étonnait pas le moins du monde qu’on puisse boire de l’alcool de bon matin. Chacun faisait ce qu’il voulait, après tout !! Ce n’était pas parce que, lui, il avait détesté le goût d’un cocktail, qu’il n’allait pas comprendre qu’on puisses aimer ça… Après tout, lui-même adorait les marshmallows… Humm, voui, mais tout le monde aime les marshmallows… Mauvais exemple… De toute façon, le lutin ne put achever son raisonnement farfelu. Car non, l’inconnu ne faisait pas mine de vouloir se resservir un verre !! Il se dirigeait vers la sortie de la salle… L’enfant le regarda quelques secondes, jusqu’à ce qu’il eut passé la porte. Mais son indécision ne fit pas long feu. Eh oui, tel le petit farfadet qu’il était, Roddie sautilla jusqu’à la porte et s’élança à la poursuite de son interlocuteur. Ce dernier disparaissait déjà au détour d’un couloir. Et l’enfant accéléra le rythme, courant presque dans le bâtiment quasi-désert à cette heure. Puis, il s’arrêta, ayant perdu le monsieur de vue… L’espace d’un instant, il en fut tout triste. Et il le revit !! Il allait sortir du Chat Noir. Il n’en fallut pas plus au lutin flamboyant pour s’élancer de nouveau.

    Ce fut dans un tourbillon de tissu qu’il passa les portes du cabaret, sautillant dans la rue, comme un petit chiot suivant désespérément son maître qui chercherait à l’abandonner. Rodan se sentit idiot d’une telle pensée et la chassa bien loin. Nan mais oh !! Il ne fallait pas pousser, non plus… Vous pensez qu’il se serait dit que sa présence était peut-être importune ? Mais non, voyons !! Lui, il voulait juste continuer de discuter un peu avec cet homme qui devait travailler au Chat Noir. Et de toute façon, c’était toujours mieux que de rester tout seul dans son coin, hein !! Il finit par rattraper le monsieur et lui lança de sa voix toujours aussi joyeuse :

    « Hey, monsieur !! Vous êtes parti avant que je vous demande… Vous travaillez au Chat Noir, aussi ?? Et pis, vous avez déjà fait sortir des méchants qui troublaient un spectacle ?? Et vous savez pourquoi les gens font ça ?? Je veux dire, les méchants qui poussent les danseuses pour danser à leur place… Parce qu’au cirque, j’avais jamais vu ça… Mais bon, ça serait un peu dangereux de pousser les acrobates pour voltiger à leur place, quand même… Surtout quand y a pas le filet de secours… »

    Et de se lancer dans une discussion à sens unique. C'est qu'il était bavard, le petit lutin. Et il ne s’était même pas aperçu qu’il agaçait son interlocuteur. Non, lui, il trottinait joyeusement, sagement, derrière lui. Après tout, il ne faisait rien de mal. Et parce qu’il était de bonne humeur, Rodan ne pouvait concevoir qu’on ne pouvait pas l’être…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dis, Monsieur, je vous embête ? é.è { Sven }   Dim 26 Juil - 17:02

Les portes du cabaret venaient de se refermer laissant passé une mince silhouette, la rue était encore déserte. Après tout c’était le petit matin, et seul le bruit de tong de Sven sur le sol animé la rue. Il marché vite tentant a s’éloigné de sa petite rencontre matinale, alors voila ce que caché son ami. Il ne savait quoi en pensée mais peut être se permettrait il a l’occasion une remarque sur le sujet. Il ne trahirait pas Jalender, mais une pointe de curiosité poussée l’homme à vouloir demander qu’elle était la relation qu’ils entretenaient tout les deux. Pourtant il n’était pas resté pour poser la question a la petite chose…Le videur n’était vraiment pas a l’aise avec les enfants, une fois qu’il eu lui-même quitté l’enfance il n’avait jamais eu d’autre contact avec cette forme de vie. De plus il semblait qu’il venait de rencontrer un étrange spécimen même pour en enfant.

Mais maintenant il devait se consacrer a ce qu’il allait faire se journée, il s’était levé dans un but précis. S’occuper enfin de cette question de logement. Il faut savoir quelque chose sur Sven, c’est qu’il est rare qu’il provoque le changement, il préfère se laisser porter par le courant. Il aura bien fallu un incendie pour lui faire quitter Londre. Il n’a certes pas toujours était comme ça, mais aujourd’hui entreprendre une démarche, ou faire un projet et du domaine du surnaturel pour Sven. Et il faut qu’il pratique un rituel long, qui consiste a traîner des pieds pendant plusieurs jours, avant de ce décider a faire ce qu’il a faire. Le rituel avait été mit en danger par l’irruption soudaine de l’inviter. Il tenté de pas se laissé troubler et de garder sa concentration sur l’objectif.

Il entendit le bruit d’une porte, craignant de devinait d’où il venait, il ne préféra pas se retourner. Les son d’une course légère suivit et qui venait dans sa direction, il ne voulait toujours pas se retourner persistant dans son attitude d’ignoramment. Quelque part comme un enfant qui se serai bouché les oreilles et crié, ce qui était paradoxale. Le petit ne sembla intimidé par son attitude. En faite il semblait que Rodan se fichait complètement de ce que pensait Sven. Et bien que celui-ci continuai a marché, il se fit inonder des question du petit lutin. Tentant de continuer de faire la sourde oreille, pourtant les propos incohérents qu’il entendait le firent sortir de son mutisme.

« Mais qu’est ce que tu raconte !? » Des méchants qui poussent des danseuses ? Le reste des propos était tout aussi incohérents, un cirque, des acrobates, un filet, mais pourquoi il lui parlait de ça ? «Mais de quoi est-ce que tu parle ? » Jal avait apparemment le chic pour attirer les étranges créatures. Il tenta de se souvenir de ce qu’avait dit l’enfant au début, car il ne l’écoutait pas vraiment a ce moment là, sa réflexion se manifestai par un « Euh,…oui je travaille au chat noir… »Et il comprit, autant qu’on le pouvait, les propos de Rodan. « Tu le fait exprès ? » Il ne croyait pas possible qu’on se trompe a ce point là sur les propos qu’il avait dit…Avait-il été si peu clair ? « Bon c’est quoi ton nom et pourquoi tu me suit ? »

L’enfant avait réussi à faire sortir Sven de son mutisme habituel, laissant sur son visage un air abasourdie. Mais au moins maintenant il consacré toute son attention au petit. Son regard braqué sur lui, il avait arrêté de marché. Il essayé a travers ces yeux de comprendre le mécanisme de Rodan, cherchant qu’elle rouage il fallait remplacé. Il était que le peintre perde sa contenance.
Revenir en haut Aller en bas
Rodan Eire
Cutie Little Fairy
avatar

Messages : 72
Age : 14 ans
Occupation : Distributeur de joie ; Danseur au Chat Noir


MessageSujet: Re: Dis, Monsieur, je vous embête ? é.è { Sven }   Jeu 6 Aoû - 18:54

    Et il trottinait toujours derrière le grand monsieur blond. Et il parlait, parlait, parlait… Ç’aurait été pénible pour n’importe qui, il faut bien l’admettre. Mais le lutin sautillait sans s’en rendre compte, ne pensant pas à mal, mais ne songeant pas un seul instant qu’il aurait pu être épuisant pour quelqu’un d’autre de devoir supporter sa joyeuse présence… De toute évidence, le videur-imiteur-d’ours était troublé. Même qu’un vieux comte anglais comme Sir Nicholas aurait dit : « Il nage en pleine incompréhension ! ». En même temps, Sir Nicky était le seul vieux comte anglais de sa connaissance, alors, pour le coup, il n’était pas totalement sûr que n’importe quel vieil aristocrate anglais dirait une chose pareille. Mais, quoi qu’il en soit, c’était une bien drôle expression !! Comme si l’incompréhension pouvait être un lac !! Ou mieux encore, l’océan… En même temps, c’était sympa à imaginer, un océan d’incompréhension. D’autant plus que ça n’avait pas de forme précise. Ou plutôt, ça pouvait changer de forme. Comme la planète Shadok… Hum, ne nous égarons pas. S’agirait pas de se perdre aussi dans l’océan. Même si, vu la circonstance, se noyer serait plus adéquat…

    Le grand monsieur lui demandait de quoi il parlait. Nyu ?? Se pourrait-il qu’il se soit mal exprimé ?? Rodan passa en revue tout ce qu’il avait bien pu dire, ce qui se confondit assez avec ce qu’il avait pu penser, créant dans sa petite tête rousse un amalgame hétéroclite de pensées diverses et variées, pas forcément en rapport les unes avec les autres. Hum, il devrait peut-être tout répéter, en faisant bien attention à ne pas embrouiller le monsieur…

    « Bah voui, vous avez dit que vous faisiez sortir les méchantes personnes qui faisaient le spectacle à la place des danseuses. C’est qu’ils les poussaient dans un coin et montaient sur scène à leur place, nan ?? Et pis, comme c’est des méchants, ils leur font mal ?? »

    Battements de cils et regard de chien battu. Les danseuses étaient de gentilles filles, alors il fallait vraiment être horrible pour leur faire du mal sans raison !! Et déjà, pourquoi des gens voudraient danser à leur place ?? S’ils voulaient tant monter sur scène, ils n’avaient qu’à travailler dans un cabaret eux aussi !! Mais bon, le lutin haussa les épaules. Après tout, les personnes méchantes, on ne les comprenait pas toujours… Peut-être que c’était d’ailleurs pour ça, qu’elles étaient méchantes. Parce que personne ne faisait d’efforts pour essayer de les comprendre. Comme quoi, ça peut être dangereux, un océan d’incompréhension… Rodan se serait sans nul doute possible complètement embrouillé dans ses raisonnements douteux, si son compagnon, ou plutôt l’homme qu’il suivait de lui-même sans y avoir été préalablement invité, ne l’avait pas interrompu en lui annonçant une merveilleuse nouvelle.

    « C’est géniaaaaaaaaaaaal !!!! Ça veut dire qu’on est… Ah zut, c’est quoi, déjà, le mot ?? ... Ah oui !! Collègues !!! »

    Et de bondir de joie. Allons bon, les sautillements ne lui suffisaient plus, maintenant, il voulait effleurer le ciel… Autre regard de chien battu, ponctué d’une petite moue de chien battu. Il avait l’air d’un vrai petit cocker, tout tristoune, lorsque le grand monsieur lui demanda s’il le faisait exprès. Surtout qu’il ne savait pas ce qu’il avait bien pu faire…

    « … Mais… »

    Et là, le monsieur blond s’arrêta de marcher. Si brusquement que Rodan faillit le percuter. Mais, grâce à de vieux réflexes –malgré son bien jeune âge- qu’il avait acquit au cirque, il s’arrêta à temps. Et un grand sourire pour dérider le monsieur, un !! Même qu’il se permit le luxe d’une petite révérence. On n’était jamais trop poli…

    « Rodaaaan !!! Je m’appelle Rodan Eire !! Et je travaille aussi au Chat Noir !! Même que je suis danseur !! Ah, mais mon nom de scène, c’est Caramel !! Vous aimez les caramels, vous ?? Moi, j’adore ça, surtout ceux au beurre salé !!! Même si c’est super sucré, et tout… C’est rigolo, ça colle aux dents… Bon, s’pas très pratique, m’enfin, c’est drôle, vous ne trouvez pas ?? »

    Et… Pourquoi il le suivait ?? Ma foi…

    « Bah, c’est pas très amusant de rester tout seul, au Chat Noir… C’est un endroit sympa, mais quand c’est vide, ça devient ennuyeux… Personne d’autre que moi n’est encore arrivé, il est encore trop tôt, alors, au lieu de rester dans mon coin, je me suis dit que je ferais mieux de venir avec vous !! Et pis je ne vous avais jamais vu avant, alors c’était l’occasion de vous parler un peu !! »

    Un peu ?? Hum, le moins qu’on pouvait dire, c’est que Roddie était un pro de l’euphémisme… Et puis, personne ne lui avait donc dit qu’il ne fallait jamais suivre les inconnus ?? Bah, il s’en fichait… S’il fallait toujours se plier à cette règle, il ne connaîtrait personne et resterait toujours tout seul et ça, ce n’était définitivement pas amusant. On ne vous l’avait pas dit avant ?? Pour Rodan Eire, farfadet en chef de son état, le monde n’était qu’un gigantesque, immense, merveilleux terrain de jeux. Sans cesser de sourire, il soutenait sans peine le regard bleu du monsieur avec, dans ses yeux verts, une lueur de joie malicieuse. Il était de bien bonne humeur, ce matin. Comme toujours… Les mains jointes derrière le dos, la tête légèrement penchée sur le côté, il se demandait s’il devait attendre la suite ou alors… Bah, il n’était pas célèbre pour sa patience légendaire, après tout…

    « Et vous, Monsieur ?? Comment vous appelez-vous ?? Ça fait longtemps que vous travaillez au Chat Noir ?? Parce que je ne vous avais jamais vu, avant… Êtes-vous aussi un ami de la Reine ?? Et vous êtes venu de loin ?? Et… Je ne voudrais pas être trop indiscret, hein !! Mais je me disais que, vu qu’on travaille au même endroit, il serait plus pratique de se connaître un peu, nan ?? »

    Sourire encore, sourire toujours. Il était fatiguant, il était bruyant et qui plus est, il risquait fort de vous donner le tournis, à force de sautiller ainsi d’une jambe sur l’autre. Mais que voulez-vous, c’était Rodan. Et là, il avait décrété qu’il adorait ce grand monsieur blond un peu ronchon. Ses yeux lui rappelaient les profondeurs de l’océan… Mais pas celui d’incompréhension !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dis, Monsieur, je vous embête ? é.è { Sven }   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dis, Monsieur, je vous embête ? é.è { Sven }
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evans Paul , retirez-vous !
» J'arrive pour tous vous embêter ♥
» Bonjour, [...] un rendez-vous avec monsieur Werner ? Vous êtes ?
» Je vais pas vous embêtez beaucoup, c'est juste une petite commande :3
» Monsieur D'Erlon, je vous attends de pieds fermes!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOOLS WORLD :: ♕ HEADQUARTERS :: ♕ DIAMOND HILLS-
Sauter vers: