AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Par un beau dimanche après-midi... [Cinderella]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Siofra O'Flannagan
Lily la Tigresse
avatar

Messages : 16
Age : 19 ans
Occupation : Etudiante


MessageSujet: Par un beau dimanche après-midi... [Cinderella]   Jeu 16 Juil - 20:20

"Pour la réintroduction des loups dans nos pays !! Madame ! Vous avez un instant... Bonjour ! Pour la réintroduction des loups... Vous av... Pour la réintroduction des loups ! "

C'était un beau dimanche après-midi, ensoleillé, avec du monde qui passait, et Siofra qui distribuait des prospectus pour la réintroduction des loups.

Si elle n'était pas momentanément en train de rameuter la foule debout sur un banc, c'est parce qu'elle s'en fichait un peu, de la réintroduction des loups. Elle rendait service aux filles de l'assoce pour la réintroduction du loup, parce qu'elles le lui avaient demandé gentiment.

Mais bon, elle se sentait pas vraiment passionnée par la cause. Même, Lorcan, son frère qui était berger, il n'était pas trop pour, parce qu'il disait que ça bouffait les moutons, les loups. Et Lorcan avait toujours raison, et les moutons, fallait pas les bouffer, c'était chou. Lorcan disait aussi que les gens faisait ce qu'il voulait et que les chances pour que les loups traversent la mer étaient faibles, mais bon, il y avait des moutons un peu partout dans le monde et il fallait y penser, à eux aussi, qui n'étaient pas sur une île.

C'était vrai quoi, comment ça pouvait se défendre un mouton, hein ? Ça n'avait aucune chance face à un loup. C'était peut-être capable de donner des coups de sabot ? Pas vraiment, hein, c'était pas comme les chèvres. Les moutons qu'elle connaissait, ils étaient peut-être polis, mais ils ne donnaient pas de sabot.
Alors oui, il y avait la fois où un bélier ne voulait pas ressortir du jardin, chez eux, et il avait chargé droit sur Doireann qui gesticulait dans tous les sens en disant que c'était trop drôle, et Doireann avait un peu volé en l'air. Mais bon elle s'était relevée aussitôt en disant "waou ! génial !" donc ça n'avait pas du faire trop mal... En même temps, avec Doireann, ça veut rien dire, parce qu’elle avait dit la même chose la fois où elle avait fait sa première chute à moto et où elle s’était retrouvé à l’hôpital avec une double fracture du bras.
Mais quand même.
Face à ça, le loup avec ses grandes dents et ses griffes, il gagnait à coup sûr. C'était trop cruel.

Bon, fallait pas non plus chasser les loups, hein. Parce que c'est pareil, le loup face au fusil, il a aucune chance. Malgré ses dents et ses griffes, le type qui est à 100 mètres et qui tue le loup, c'est aussi cruel hein.

En fait, faudrait pouvoir juste rendre les loups végétariens si c'était possible.

Siofra s'arrêta brusquement et eut un sourire éblouissant. Mais oui ! Voilà la solution ! Elle en parlerait aux filles de l'assoce plus tard, ça leur plairait beaucoup, c'est sûr. Toute ragaillardie, Siofra reprit sa distribution avec enthousiasme.


"Rendons les loups végétariens ! Réintroduisons les loups végétariens ! Enfin non... Introduisons les loups végétariens ! Pour l'introduction des loups végétariens dans nos pays..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cinderella Hoppkins
Adorably foolisH
avatar

Messages : 23
Age : 20 ans
Occupation : Serveuse au Bambina


CAN YOU STAND PEOPLE ?
Network:

MessageSujet: Re: Par un beau dimanche après-midi... [Cinderella]   Ven 17 Juil - 1:24

Le Dimanche. Le plus beau jour de la semaine. Le seul où Cinderella ait un entier temps libre. Cette liberté, elle en rêve toute la semaine. Personne pour vous crier de vous activer. Personne pour vous dévisager d'un air stupide. Personne pour vous renverser du chocolat chaud dessus. Pas toutes ces personnes qui s'agglutinent autour de vous sans voir que votre seule préoccupation est d'être loin d'eux. Non, le dimanche c'est beau et tranquille. La belle vie. Elle sourit en marchant dans les petites rues, là où il n'y a pas trop de monde. C'est vrai que, le week-end, il y a du monde dehors, surtout quand il fait beau comme ça. Mais au moins les gens ne sont pas tous serrés -'fin tant que l'on ne va pas dans le métro par exemple-. Toujours est-il que ces pendants ces moments qu'elle profite le plus de la vie extérieur. Ce jour-là, elle portait un petit corset noir, un jupe de la même couleur, des talons pour tenter de masquer sa petite taille, et une veste violette pour égayer le tout. Les vêtements, elle s'en achetait régulièrement avec son argent gagné à trimer dans le restaurant, mais la plupart du temps ce même argent allait plutôt sur son compte en banque.

En ce dimanche donc, ses pas la portèrent à une certaine distance de chez elle puisqu'elle se retrouvait à déambuler dans les rues de Towa City. L'agitation des rues l'avait fait fuir jusque la place principale. Très vite, son attention se porta sur une rouquine de son âge. La réintroduction des loups ? Cinderella ne pensait guère souvent à ce genre de choses. Les œuvres caritatives, la solidarité envers les animaux... Cela la mis un peu mal à l'aise. Elle qui aimait tant les animaux ne faisait en somme rien pour les aider. Aussitôt, en deux-trois petits bonds d'oiseau, elle se retrouva aux côté de la demoiselle. Des loups végétariens ? La folle idée lui plut tellement qu'elle rejeta immédiatement son aversion pour la foule.

-Allons Madame, prenez donc un petit dépliant ! Cela ne vous coute rien que d'y jeter un coup d'œil ! Oh-là, Monsieur ! prenez le temps de lire un prospectus ! Tiens mon petit, demande à tes parents de te le lire, c'est pour pouvoir faire revenir les loups ! Et elle, c'est ta sœur ? Tiens ma jolie, prends-en un aussi !

La jeune femme éclata d'un rire brillant et revins vers la rouquine. Tiens, quel drôle de visage... si familier... Elle secoua sa longue crinière folle, probablement avait-elle déjà mangé au restaurant, avec ça elle s'embrouiller toujours avec les personnes.

-Et bien, ça doit être fatiguant de faire ça toute la journée, non ? Ça ne te dérange pas que je t'aide au fait ?

Cinderella se laissa tomber sur le banc. Elle avait ce matin-là profité pour faire la grasse matinée et était sortit encore à moitié ensommeillée, mais dorénavant, elle était complètement rafraichie et éveillée. Prête à faire n'importe quoi de sa journée.

-C'est quelque chose que tu fais souvent ? Je veux dire, distribuer des prospectus et tout ça...

La demoiselle était aux anges, elle avait la conviction qu'elle passerai une magnifique journée. Et puis, elle avait l'impression d'avoir en face d'elle une personne adorable et rien ne pouvait lui faire plus plaisir. Elle sourit de plus belle, balançant ses pieds qui ne touchaient même pas le sol et tripotant joyeusement avec ses cheveux.

Par un beau dimanche après-midi... que pouvait-elle espérer de mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siofra O'Flannagan
Lily la Tigresse
avatar

Messages : 16
Age : 19 ans
Occupation : Etudiante


MessageSujet: Re: Par un beau dimanche après-midi... [Cinderella]   Ven 17 Juil - 15:11

Siofra avait accueilli l'aide sans se poser de question. Elle trouvait ça parfaitement normal. Après tout, il y a des gens qui aiment les animaux mais qui ne savent pas très bien comment faire pour les aider, et qui n'ont rien à faire le dimanche, et qui tout d'un coup décide d'aider quelqu'un à distribuer des prospectus. C'est tout à fait possible.

Bon, elle avait quand même été un petit peu surprise au début et s'était demandé si ce n'était pas quelqu'un contre la réintroduction des loups qui arrivait pour voler les prospectus, parce que ça aussi ça arrivait.
Mais la fille avait l'air gentille, et en plus, elle riait. Et les gens qui rient ne peuvent pas être fondamentalement méchant. Sauf s'ils rient en faisant quelque chose qui ressemble à "mwhaha ha ha ha" ou "mwhoho ho ho ho" là, non, c'est qu'ils sont méchants, justement. Mais la fille ne riait pas comme ça.

Ce qui fait que Siofra commença à répondre sans regarder plus en détail qui était en train de lui parler, parce qu'elle continuait à distribuer ses papiers (recyclé, hein).

"Fatiguant ? oh, non, pas fatiguant du tout ! C'est très amusant même ! Et ça ne me dérange pas du tout, au contraire, plus on est de fous plus on s'amuse ! ça m'arrive pas souvent, souvent, de temps en temps. Parce que bon, même si c'est imprimé sur du papier recyclé, c'est quand même du papier que je distribue là, tu vois ? Et bon, faut pas abuser quand même, parce que la plupart du temps ça atterrit dans la poubelle juste à côté. Mais de temps en temps, pour rendre service, ça m'arrive.
Et toi tu l'as déjà fait ?
"


Comme elle s'adressait à sa nouvelle camarade, Siofra se tourna vers la jeune fille qui s'était assise sur le banc, en souriant gentiment. Mais tout d'un coup, son sourire se transforma en expression de surprise qui n'était pas sans évoquer celle des premières personnes à qui on a expliqué que la terre n'était pas plate.

"Hééééé ?"

Une réalisation dramatique était en train de se faire dans le cerveau de Siofra. "Mais je connais cette personne !" était-elle en train de se dire... "Mais qui est-ce ?" ajoutait-elle dans son cerveau. Son visage se chiffonna sous le coup d'une intense réflexion. Puis soudain, révélation, il s'éclaircit à la seconde et la bouche de Siofra s'ouvrit pour laisser passer un cri de joie et de victoire.

"Iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! Cindy Candy ! Toi ici !!!"

Siofra sauta en l'air, levant les bras au ciel, avant de se jeter au coup de la jeune fille blonde.

Evidemment, elle avait encore des papiers dans les mains, ce qui fait qu'ils furent projeter en l'air et se mirent à voler un peu partout sur la place emportés par le vent. Quelques personnes manquèrent d'être éborgnées par les feuilles volantes, plusieurs autres s'écartèrent prudemment de cette zone visible dangereuse, quelques gamins échappèrent à l'attention vigilante de leur parent pour courir après ces papillons de papier tandis que d'autres se mettaient à pleurer, et la vieille un peu folle qui passait ses journées assise dans un coin de la place regarda en l'air en disant "oooh les loups sont des oiseaux aussi..."
Le moyen de distribution était un peu trop radical, peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cinderella Hoppkins
Adorably foolisH
avatar

Messages : 23
Age : 20 ans
Occupation : Serveuse au Bambina


CAN YOU STAND PEOPLE ?
Network:

MessageSujet: Re: Par un beau dimanche après-midi... [Cinderella]   Ven 17 Juil - 16:08

-Euh non, pas vraiment, mais c'est amusant !

Enfin, c'est ce que tenta de dire Cinderella avant de se faire emporter dans un tourbillon de folie. Elle eu juste le temps de prendre sa respiration avant de se faire sauvagement enlacer par la rouquine. La rouquine... mais bien sûr ! "Cindy Candy", elle connaissait bien trop ce surnom ! Elle connaissait ce petit soleil, ce moulin à paroles ambulant ! En suffoquant à moitié au milieu des papiers et de ses bras elle s'exclama :

-Siofra, ma pupuce !!!!!!!!! Ma p'tite bestiole préférée !

Que de souvenirs, que de souvenirs ! Et dire qu'elles n'avaient été ensemble que dans la seconde. Cind' n'avait jamais manquée d'amies pendant sa courte scolarité, pourtant, elle n'avait jamais eu d'amie aussi énergique que la rouquine. Elle lui rendit son étreinte de plus belle en caressant ses cheveux roux. Puis elle se détacha et examina son amie de la tête aux orteils.

-Et bien, je n'aurais jamais cru te retrouver ici. Hummm, je suis sûre que sans mes talons je fais toujours deux centimètres de moins que toi ! Oh, puce, tu es toujours aussi mignonne !

Le côté apocalyptique de la scène lui revint soudain à l'esprit. Les prospectus ! Elle se mit en quête de récupérer toutes les petites feuilles volantes. Certains c'étaient retrouvés dans une flaque de boue, d'autres voletaient encore, et d'autres encore se collaient aux arbres et aux passants. Elle se précipita à la poursuite des papillons inanimés mais pourtant si actif. Manqua de se faire écraser par un cycliste et revint le souffle court auprès de Siofra.

-Wao ! Alors ! Qu'es-ce que tu fais ici ? Tu es encore en échange linguistique ? En voyage peut-être ? Raconte-moi ! Qu'es-ce qu'il s'est passé depuis la dernière fois !? Ça remonte à trois ans déjà, non ?

Et voilà, Cinderella en état d'excitation absolue dans le bonheur d'avoir retrouvée une fille à laquelle elle tenait tant. Oui un vrai bonheur. Elles s'étaient connues la dernière année où la jeune femme était allée au lycée. Pourquoi n'avaient-elles pas gradé contact déjà ? Elle ne s'en rappelait plus, mais trouvait cela bien dommage. Oh, encore un papier ! Elle mit le pied dessus avant de le récupérer à la main. Oui, quoiqu'il en soit, elle était vraiment heureuse. On rencontre rarement cocktail plus énergique que le mélange p'tite bestiole/ Cindy Candy. Un gros concentré de bonne humeur constante.

-Hein ma bestiole, quoi de beau et de neuf dans ton petit monde ?

Oh oui, ce dimanche n'aurai pas pu être plus beau. Le fait de se retrouver ainsi avec sa bestiole lui donnait l'impression d'avoir une petite bulle à elles deux, repoussant la foule. Ce qui n'était pas vraiment faut puisque les passants laissaient désormais prudemment un périmètre de sécurité entre eux et les jeunes femmes. Les regardant d'un air amusé ou gêné mais s'en s'approcher en tout cas. Ce qui ne faisait qu'augmenter la radieuse humeur de la belle. Elle repassait déjà dans sa tête tous les moments qu'elles avaient passées ensembles, envisageant déjà divers projets à commencer par s'asseoir sur une terrasse pour siroter un bon petit jus de fruit en se racontant tout et rien.
Radieuse, elle était réellement radieuse de bonheur. Cinq minutes avant, elle n'avait déjà plus compter avoir une meilleur journée que celle qui s'annonçait, mais à présent, l'euphorie était à son comble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siofra O'Flannagan
Lily la Tigresse
avatar

Messages : 16
Age : 19 ans
Occupation : Etudiante


MessageSujet: Re: Par un beau dimanche après-midi... [Cinderella]   Mer 22 Juil - 19:03

Ooooh Candy était vraiment trop gentille ! Elle l'aidait même à récupérer les papiers qui lui avaient malencontreusement échappé des mains... Siofra en était tellement impressionnée qu'elle en était restée plantée à ne rien faire, assise sur le banc, pendant que son amie courait dans tous les sens.
Quand Cindy Candy fut enfin de retour, Siofra la fit asseoir sur le banc à grand geste d'invitation.

"Trois ans ? rhooo tu te rends compte ? Vraiment j'ai pas vu le temps passer ! J'avais oublié que c'était là que tu habitais..."

A vrai dire, Siofra oubliait tout très régulièrement, parce qu'elle ne vivait que dans le présent, et que tout ce qui n'était plus "d'actualité" était oublié. D'une certaine manière, elle avait même oublié l'existence de Cinderella, jusqu'à il y a quelques instants.

"En fait, je suis venue pour mes études, et parce que Terence, Grainne et Doireann y habitent maintenant, et parce que chez moi c'est vraiment un peu désert comme coin. Même s’il faut que j'avoue que ça manque de mouton ici, mais bon."

Siofra regarda légèrement en l'air, comme plongée dans une profonde méditation sur le manque flagrant de moutons dans cette ville, avant de haussa rapidement les épaules et de reprendre avec enthousiaste.

"Qu'est-ce qu'il y a de nouveau ? Ooooh tellement de chose... J'avais fini de voir Hana Yori Dango la dernière fois ? Non, hein ? bah, j'ai fini ! C'était génial !!! Tu l'as lu ? Et puis... ah oui en parlant de mariage ! Eiléan s'est mariéééée ! à un noble, comme dans un conte de fée ! C'était trop joli le mariage ! Je te montrerai des photos si tu veux. Y'avait pleiiiin de monde, de chapeaux, et de petits fours... Même Lorcain avait fait l'effort d'être présentable. Ah oui, parce qu'il est vraiment devenu berger, maintenant. Pour être plus proche de ses racines. Il dit qu'il faut pas dire celtes d'ailleurs parce que c'est une reconstruction historique du XIXème siècle. Bah, hein... comme il veut, non ?"

Siofra ne réalisait pas toujours que tout le monde n'était pas obligé de garder un souvenir clair des nombreux membres de sa famille, mais elle avait quand même une certaine conscience du temps qu'elle passait à parler d'elle. Ce qui fait qu'elle s'arrêta brusquement dans sa grande lancée, respira (elle ne le faisait pas tout le temps) et sourit gentiment.

"Et toi ? ça va ? avec ta belle-mère et tout ça ?"

Elle avait vaguement transformé dans son esprit l'histoire de la jeune fille en un conte de fée catastrophique. Ce qui pouvait expliquer l'air légèrement inquiet qu'elle avait en posant la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par un beau dimanche après-midi... [Cinderella]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par un beau dimanche après-midi... [Cinderella]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après-midi tranquille.
» Un bel après-midi de printemps [a archiver]
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Un samedi après-midi qui s'annonçait des plus ennuyeux ? Peut-être pas... | ft. Loïse A. Langel & Perle Duval [TERMINE]
» Après midi shopping [Topic Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOOLS WORLD :: Heaven place-
Sauter vers: