AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dustin Kess Ruth } No difference.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dustin Ruth
Naive&DocilePuppet
avatar

Messages : 49
Age : 19 ans de bonheeeur.
Occupation : Disk-Jokey en admiration totale devant la VRAIE Queen.


CAN YOU STAND PEOPLE ?
Network:

MessageSujet: Dustin Kess Ruth } No difference.   Mer 8 Juil - 23:39




{ Feat. Shirogane Naoto of Persona }




[list]Nom : Ruth. On ne sait pas si c'est son vrai, mais à priori oui.
Prénom : Dustin. Sachez que sa mère a voulu l'appeler Destiny, mais sans doute la panique des médecins leur ont enlevé un bon pourcentage d'ouïe et ont atypiquement entendu son prénom actuel. Quoique, ça a arrangé tout le monde, alors merci Panique et Surdité. Après, les gens peuvent entendre Justin lorsqu'il se présente. Son deuxième prénom est Kess.
Surnom : On l'appelle Draw. C'est bizarre, mais c'est comme ça. Dustin Ruth, DR, et ça part en vrille. On l'a aussi appelé Dry, Druck, et autres sobriquets futiles et éphémères.
Âge : Sur ses papiers, Dustin a 19 ans, et son anniversaire est le 13 Novembre. Un scorpion donc, et très têtu même.

Occupation : DJ au Queen Temple. Il a une très bonne oreille, et même s'il est un Night, il aime somnoler sur des places publiques pour entendre davantage de sons et de musique diurnes. Répéter la même chose inlassablement est tout de même fatigant. Il pratique la basse aussi, mais juste pour s'amuser.
Channel : Night of course. C'est un insomniaque qui s'écroule n'importe où pour dormir (contradictoire.)

-----



What about my look ?

Honnêtement, en voyant Dustin, on devient... perplexe. Déjà, on hésite pour son sexe. Un garçon manqué ou un gay ? Les homophobes lui lancent un regard fourbe pour le mépriser ensuite, les gens curieux l'apprécient du premier regard. Car, oui, il offre une confiance quais-absolue. Son air sérieux, son sourire discret et ses vêtements dans la norme ne le rendent pas plus suspect qu'un lama en train de brouter. Oui, à première vue, quand vous voyez un lama, vous vous l'imaginez complètement idiot et pacifiste. Après tout, cette grosse bête poilue mi-cheval, mi-chèvre a-t-elle l'air particulièrement belliqueux comme un diable de Tasmanie ? Détrompez-vous. Même les dessins animés innocents qui montrent que le beau l'est tout bow tout gentil ont dévoilé que les lamas crachaient sur ce qui les importunait. Enfin arrêtons de parler de lamas et concentrons-nous sur notre réel cobaye qu'est Dustin. D'ailleurs, il ne serait pas très flatté qu'on le compare à un animal pareil. Et arrêtons de bifurquer et concentrons-nous sur son physique.

Ses yeux, bleus océan d'habitude, sereins et placides parcourent inlassablement et paresseusement le décor le jour, pendant qu'ils vrillent du regard le kiosque de disc-jockey sans ciller. Il aime beaucoup le côté fun et aime se mettre des lentilles jaunes, et imiter un chat auprès des gens. Rassurez-vous, ça c'est pour ses proches. Ses longs cils, anormalement longs pour un être masculin cachent admirablement son jeu de pupilles et de regards. Ses lèvres, roses à point, ne s'ouvrent presque jamais, sinon pour donner des ordres au serveur pour qu'il lui apporte un verre ou il arrête la musique illico presto. Ses rares sourires timides manifestent une once de cruauté, ou de naïveté, selon son regard et l'éclairage. Sa peau naturellement blanche contraste avec ses cheveux sombres. Sous les spots, ils ont des reflets bleu-violets, mais ils n'ont rien de fantastique. Des cheveux assez longs pour un garçon, assez courts pour une fille, trop soignés pur un garçon, trop ébouriffés pour une fille. Son androgénie se manifeste partout.

Il ne quitte jamais son chapeau. Un espèce de béret unique qu'il s'est cousu, accoré à sa veste uniforme et banale. En journée, il préféra ce genre de vêtements monochromes, dans les tons blancs ou noirs, et très sobres. Mais à son travail, il varie beaucoup. Il aime aussi se décolorer les cheveux, soit en entier, soit par barres sur le côté gauche pour créer un effet funky. Des t-shirts flash jusqu'aux baggys à chaînes, sa fantaisie vestimentaire est sans limite dans la nuit.




Where's my mind ?

J'ai toujours utilisé le pronom masculin "il" pour Dustin. Bien sûr, me direz vous, c'est un garçon ! Découvrez la vérité.
Dustin est une fille. C'est évident. Biologiquement, c'est une demoiselle, mais mentalement c'est un damoiseau. Mais je vais utiliser le pronom féminin pour son caractère.
Donc Kess (car ce prénom fait plus féminin aussi, non ?) a une paranoia, presque une maladie mentale, celle de son obsession pour son sexe. Pas une obsession pour le sexe, pour son sexe. (Juste pour ne pas créer de malentendu hein.) Elle est née fille, les docteurs ont compris un prénom masculin. Et c'est ce quiproquo de rien qui va bouleverser sa vie. Tout sera expliqué dans son histoire, mais penchons-nous sur son aspect mental pour ne pas virer aux lamas une deuxième fois.

Malgré le fait qu'elle se travestisse, Dustin n'est pas lesbienne. Bon, elle est bi. Ses sentiments n'ont rien à voir avec sa tenue et sa manière de se présenter en tant que garçon. On l'a toujours forcée, notamment sa famille. Enfin, je vais me rappeler à ma tâche de base une énième fois. (Mais fourrez-vous dans la tête qu'elle est bi. Mais complètement. Elle a assommé les filles qui voulaient coucher avec elle juste avant l'acte, avec du somnifère. Ça a marché à tous les coups. Les filles en question étaient persuadées d'avoir tout oublié le lendemain matin, lorsqu'elles se réveillaient dans un lit, à cause de l'alcool et autres raisons. Pschht.)
Mais c'est cette paranoïa là qui fait tout son être. Sa pire crainte est qu'on découvre sa véritable nature. Le reste, elle s'en fiche.
Elle fait un très bon (et beau) jeune homme, quoique efféminé. Elle se montre à l'aise, et personne ne devine son manège. Dustin, après tout, est un jeune homme plaisantin, doux, gentil et charismatique. Il peut, avec un peu de travail bien sur !, flirter avec une fille, assumer sa tâche de DJ, s'amuser et vivre sa vie comme il l'entend. Kess, elle, est un garçon manqué qui doute de tout. Cette fille-là, a-t-elle découvert que je suis une fille ? Cet homme là, pourquoi me regarde-t-il ? Elle est appliquée et rigoureuse, et il ne faut surtotu pas qu'elle soit un peu tête-en-l'air (imaginez si elle oublie de mettre ses bandes sous son t-shirt ou si elle laisse une allusion à sa vie quotidienne.) Pas de remarques sur les règles ou je ne sais quel problème que seules les filles ont. C'est une vie très dure qu'elle mène. Tant pis. La faute à ses parents.

Il se montre guilleret, optimiste, chaleureux et drôle. Dustin ne râle que rarement et sourit beaucoup, au grand dam de son locataire (car voyez-vous, il a beaucoup de retards dans ses loyers mais ne s'en soucie que très peu.) Il prend soin de son apparence, aime beaucoup les détails et peut paraitre mono-maniaque, d'ailleurs il l'est. Enfin, lui non, mais elle, oui. Arrêtons de nous embrouiller et concentrons-nous sur sa facette opaque. Il aime les sucreries aussi et il n'est pas rare de le trouver avec un chewing-gum en train de buller quelque part; en fait, le mieux serait de dire qu'il est extremement rare de le trouver sans rien dans la bouche. Son amabilité et son caractère social en font de lui un ami dévoué et très compétent dans le domaine (contrairement à quelques autres matières dans lesquelles il présente un vide absolu.)

Nous l'aurons compris, Dustin est un aimable jeune homme plaisantin. Tout le contraire de Kess, ou Destiny. Elle voit en chaque personne un fouineur potentiel. Celui qui vient de la scruter sait peut-être que c'est une fille... C'est peut-être à cause de son éducation rigoureuse menée par son père, mais elle aussi est perfectionniste, tel son paternel. Elle passe son temps à vérifier chaque détail méticuleux et range son appartement si elle s'ennuie. Très féminin tout ça: d'ailleurs la seule activité quasi-féminine qu'elle mène. C'est une maniaque de la propreté et elle peut se montrer sèche si ses désirs ne sont pas exécutés, étant très égoïste et capricieuse. Elle est malgré tout une fille très émotive qui pleure pour un rien.

Oui, on se le dira toujours, heureusement que Dunstin domine Kess.




    { En gros, pour tout résumer, Dustin le DJ rieur est en réalité une fille complexée qui préfère se nommer Kess. Aucune double personnalité là-dedans, juste une jeune femme -bi hein !- qui se travestit, mais pas pour son bon plaisir. }



Relations ?

La Reine } Personne ne la comprend et ne l'apprécie. A vrai dire, je ne pige pas totalement ses actes non plus. Mais je suis persuadée que ce n'est pas quelqu'un de très vil. Au contraire, sa vulnérabilité l'a peut-être poussée à commettre des actions pareilles. Oui, ça doit être cela, elle s'est créée une coquille. (Dustin l'admire secrètement. Il leur trouve un point commun imaginaire: deux femmes perdues qui se sont trouvées des issues différentes. Mais elle n'a pas la meilleure vie. Et c'est pour cela qu'elle la respecte profondément.)

Les rivales de la Reine sont des pourritures. Voilà.


-----



Code du règlement ? [OK]


Dernière édition par Dustin Ruth le Jeu 3 Sep - 10:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dustin Ruth
Naive&DocilePuppet
avatar

Messages : 49
Age : 19 ans de bonheeeur.
Occupation : Disk-Jokey en admiration totale devant la VRAIE Queen.


CAN YOU STAND PEOPLE ?
Network:

MessageSujet: Re: Dustin Kess Ruth } No difference.   Jeu 9 Juil - 16:35

      { HS : Désolée pour le double-post, mais je vais étoffer le caractère de Dustin car il/elle ne ressemble à rien tel qu'il/elle est. Je vais rajouter une playlist aussi. Alors ce post-ci est réservée pour l'histoire de Dustin/Kess car je doute que j'aie encore de la place et juste pour que je ne me retrouve pas tout bête >.>.}

      The Queen asked to have red roses...


    La vie de Edgar Ruth était bien banale. Violoniste dans un orchestre, il s'entrainait, rentrait chez lui, mangeait, dormait, et revenait au conservatoire le lendemain. Il percevait un salaire quoiqu'assez important mais ne l'utilisait presque jamais pour lui. Égoïste, avare et asocial, ce musicien surdoué parlait peu et était dominé d'une perfection irréprochable.
    Sylviane Clew, elle aussi, n'avait pas une vie très passionnante. Artiste-peintre, vivant dans une bicoque qu'elle louait difficilement, elle vivait humblement, et son bonheur de liberté de sa jeunesse s'évaporait peu à peu. Elle pensait juste au repas qu'elle pourrait s'offrir le soir, et sinon à quelques toiles qu'elle ne pourra faire vendre malgré ses doux sourires.
    Ces gens, malheureux en vie privée, eurent une chance incroyable de se rencontrer dans la rue, alors que Edgar fit accidentellement tomber une des rares toiles de la jeune femme. Une situation digne d'un conte de fées. Ce jeune couple s'aima éperdument et leurs forces et leurs faiblesses se complétaient à merveille. Des années de bonheur s'écoulaient, innocentes...

    Jusqu'à la naissance de leur enfant.


      ... but her servants bought white roses...


    "J'avais toujours voulu un fils pour reprendre mon violon en main et enchanter à nouveau ce public qui m'était reconnaissant. Un fils digne de ce nom qui aurait comblé de joie le musicien que j'étais, ainsi que ma douce épouse. J'en voulais absolument un. Absolument."

    La détermination de ce père lui joua un très vilain tour. Sylviane cacha, enceinte, que leur enfant était une fille, dès qu'elle l'apprit, pour ne pas avoir à assister à une des colères fulgurantes de son mari. Elle se sentait très faible vers la fin de la gestation et l'accouchement dura plusieurs jours. Tant de douleur s'en alla très vite. Et pour cause, elle alla au ciel.

    La déception de Edgar en voyant le sexe de son enfant fut bouleversant. Mais son premier souci était le sort de sa femme. Il songea à la rejoindre, il ne pouvait pas. Il devait s'occuper de cette fille. Ah, une fille... quelle horreur. Il regardait presque avec dégoût le visage angélique du nourrisson assoupi. C'est lui qui lui avait volé sa femme, ses rêves et ses espoirs ! Une fillette pouvait bien faire du violon, non ? Mais le perfectionnisme du père le hantait. Il avait ABSOLUMENT voulu un fils. Quelle honte, quelle honte... Alors, s'il ne pouvait avoir un fils, il ferait comme si.

      ... and they painted their mistakes in red.


    "Mon papa... je l'aime beaucoup. Il joue bien. Je l'ai écouté. Pas étonnant qu'il soit un virtuose. Et son visage perd toute cette cruauté qu'il a en face de moi. Il a une certaine douleur dans sa musique. Le son me rappelle le chuchotement des bois... c'est fabuleux. Si cette mélodie était dédiée à maman, je me l'imagine très bien, et je comprends pourquoi papa est si malheureux de l'avoir perdu... à cause de moi.

    Lorsqu'on est allés m'inscrire à la bibliothèque, il ronchonnait. Il ronchonne toujours quand je demande quelque chose, parce que je le fais rarement. J'ai très peur de l'énerver, j'ai peur qu'il me chasse -car il m'a déjà menacée !- et surtout j'ai peur de ne plus entendre le doux son de son instrument. Quand je raconte quelques bries de ma vie à mes copains, ils me disent 'Ah, quelle horreur ! Pourquoi tu n'alertes pas la police ?' Je ne vois pas ce qui est de choquant là dedans. Qu'un père dispute son enfant pour l'éduquer et s'il le tape quelquefois si nécessaire, c'est normal. C'est horrible, les enfants pourris-gâtés. D'ailleurs, on m'apprécie beaucoup. Je suis gentille, et je fais un très bon copain. Tout ça, c'est grâce à papa. Je n'aurais aucune raison de le détester. Il est un très bon parent et il m'éduque bien, voilà tout.

    Quand on est arrivés à la bibliothèque, il a payé ce qu'il devait payer pour l'abonnement d'un enfant de huit ans. Et quand la dame m'a demandé mon nom, j'ai répondu.

    - Je m'appelle Dustin, madame.
    - Quel charmant enfant ! Tiens, mon garçon, tu l'as bien mérité.

    Je reçus un bonbon, insignifiant, auquel je ne prêtai aucune attention. Un enfant normal aurait corrigé les paroles de la dame. 'Non, je suis une fille, madame.'

    - Merci madame. J'espère être un bon fils aussi."



    "J'ai été naïve. Naïf. Naïve. Je ne sais même plus quel genre utiliser pour moi. Bref, je n'ai été qu'une poupée à mon père. Ou un poupon. Non, une poupée. Enfin, il m'a manipulé. Non, manipulée. Manipulé.

    - Dustin, va chercher tes affaires, on va chez le médecin.

    Évidemment, depuis ma naissance, on va toujours chez le même docteur. Celui qui m'a vu naître. Mon père s'est arrangé pour s'en faire un ami proche en dix-huit ans. Je le suis sans broncher, comme toujours. On ne se parle pas pendant le trajet. On ne s'est jamais réellement parlés. Il se contentait de m'aboyer des ordres et des réprimandes, et moi, de me taire, dans un premier temps en l'admirant; mais depuis quelques années, je me suis rendue compte à quel point j'ai été idiot. Je suis instable dans mes réflexions, je ne sais que penser, je change de sexe, je change d'avis, je ne sais que faire plus tard...

    - Destiny, il est temps que je te dise tout. Ta mère...
    - Tu commences à me traiter comme une fille maintenant ? Tu te rends compte à quel point c'est absurde et hardi ? interrompis-je violemment.
    - Calme-toi Kess. Si je t'ai fait subir ça pendant toutes ces années, c'est pour que tu vives heureuse et...
    - COMMENT EST-CE QUE JE POURRAIS VIVRE HEUREUSE ?

    Il y eut un silence.

    - Je l'avoue, c'était par égoïsme. Mais rends-toi compte, tu pourrais me succéder et...
    - Et en quoi le fait que je sois une fille change tout ?
    - C'était bête je le reconnais. Mais maintenant, on ne peut plus reculer et...
    - C'EST COMME ÇA QUE TU RÉPARES TOUT ?

    C'était étrange. Mon père si misogyne, si extrême sur les bords s'était brusquement radouci en m'appelant par mes prénoms féminins. Si il voulait qu'on reparte de zéro, pourquoi encore parcourir le pays en poursuivant ce fichu docteur, le seul qui connaisse notre secret ? Et surtout, pourquoi diable, alors qu'on est arrivés, ne sort-il pas ?

    - On ne peut plus reculer hein. On va vivre séparément, tu feras ce que tu veux. Je t'approvisionnerai en argent, libre à toi si tu veux garder le contact avec moi. Libre à toi aussi de...

    Des policiers sortent de la maison, je les vois s'approcher. Ils demandent à mon père de les suive, moi ils me surveillent."


      And, finally, the Queen asked to execute the servants.


    "Détournements d'informations et falsification sur papiers d'identité avec preuves. Mon père est arrêté et jugé. Je suis libérée, et je me présente comme une femme lors de ma réinscription, pour avoir les documents officiels.
    Mais rien à faire, je garde Dustin et je n'arrive pas à changer de comportement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marshare Blitz
Game Masta
avatar

Messages : 337
Age : 23 ans
Occupation : Proprio nevrosé du 108R.


CAN YOU STAND PEOPLE ?
Network:

MessageSujet: Re: Dustin Kess Ruth } No difference.   Mer 22 Juil - 8:44

Dustin ne serait pas un peu trans x) ?

VALIDÉ

_________________
Je vous en prie, ne m'en dîtes pas davantage. Attendez le rêve comme vous l'a dit la femme au village. Je comprends ce que vous ressentez, mais quand on met les émotions en mot, elles deviennent des mensonges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dustin Kess Ruth } No difference.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dustin Kess Ruth } No difference.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le poids de Dustin Byfuglien?? Un Canular??
» Un.... Deux.... Trois.... SOLEIL [ PV Ruth ]
» Ruth [Linvala]
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??
» Mercedes Jones - Say I am Wonderful !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOOLS WORLD :: ♕ HEADQUARTERS :: ♠ Fiches :: CHANN3l Night-
Sauter vers: