AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Miranda Manning - Pas d'héro sur la frontline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miranda Manning
Are you a Lion ?
avatar

Messages : 19
Age : 32 ans
Occupation : Fill you with snow


CAN YOU STAND PEOPLE ?
Network:

MessageSujet: Miranda Manning - Pas d'héro sur la frontline   Lun 1 Juin - 22:25

Nom : Manning
Prénom : Miranda
Surnom : Jethro. Sweet cat Jethro.
Âge : 32 ans

Occupation : Reprendre leurs rêves à ceux qui n'en ont plus les moyens.
Channel : 1Mix

-----

What about my look ?
Vous savez ce qu'on dit à propos des ombres dans la nuit. Des violeurs. De mauvaises gens. Les rebuts de la société.
Miranda n'est pas comme ça. Miranda semble avoir été parachuté ici par hasard. Il a été légionnaire, et il avait ce même air. Juste ne pas savoir ce qu'il fiche ici. Pourquoi. Si sa place n'est pas ailleurs. Peut-être qu'il pourrait échanger avec toi. Il sait pas. Mais il est prêt à défendre son droit de rester, bec et ongles, si quelqu'un s'avise de matérialiser ses craintes à haute voix.
Fut un temps, il a du être très musclé. Cela se ressent dans certaines de ses attitudes. L'habitude d'impressionner. Sauf que cela a fondu, un peu, parce que l'entraînement est un souvenir, et qu'il n'aime pas bouffer. Sa peau colle à ses muscles qui ressortent comme des sacs de riz enrobés de toile de jute, avec de grosses veines lézardantes a qui il manque juste les pattes. Elles frémissent déjà, toutes prêtes à se casser vers les creux des os. On peut être maigre et bien portant à la foi. Il en est une preuve.
Il a des mains longues et une cigarette sertie entre deux doigts. Jamais d'excédent de cendre surmontant cette clope. Il tremble trop. Il tremble tout le temps. Il dit que c'est son âme d'artiste qui rue sous sa peau et qui veut s'en aller, parce que le réceptacle n'est pas le bon, parce qu'elle s'est gourée. Et cela semble l'attrister, Miranda. Elles sont pleines de cals, ses mains. Elles ont bossé. elles ont tué, peut-être. A la guerre. Elles ont fait retentir des engins de mort.
Le visage est ombré d'un vague début de barbe, ça broussaille un peu sur les joues, mais sans conviction. Il a la gueule d'un manouche du nord de l'Europe. Ses lèvres sont bien rouges, bien trop rouges. c'est un tic, il se les mord. Ou alors, il met du rouge à lèvres. Connaissant l'oiseau.. Non, les deux options sont toujours possibles. Mais, il se les mord. Systématiquement. Le nez est fin. Il a des creux dans les joues quand il sourit. Ca fait fondre les filles. Sweet cat Jethro. De vrais grands creux, deux doigts invisibles de son fantasme de grand mère qui lui colle ses ongles dans les bajoues et chichite. Ooohkilémimi mon petit Miranda.
Flotteux, ces yeux. Certainement bleus. Vous savez. Ce bleu tellement délavé qu'il en perd de son charme. Qui n'est pas un bon réceptacle pour une grande âme. Les grandes âmes, les battants, les vraies personnes ont les yeux sombres. Lui semble s'être noyé dans sa propre dépigmentation. Il a le regard fuyant. Même quand il explique les vertus de sa nouvelle petite chérie en promotion, et qu'il agite son sachet et qu'il demande les mesures, il a le regard fuyant. Il regarde toujours ailleurs qu'à travers les verres de ses lunettes. En dessous, en fait. Il met mal à l'aise, un peu. Surtout quand il arrête ce manège. Parce qu'à ce moment, ça devient sérieux.
C'est une ombre appuyé contre un mur. Plein de cheveux dans la gueule, et le rougeoyant de son bout de clope, là, entre les doigts, entre les lèvres. Rouges. Il vous attend. En veste de costard, souvent. Une veste noire avec des épaulettes exagérées. Un t-shirt en dessous. Ce genre de fringue basique, avec un slogan, une image sérigraphiée pas exactement droit, un col rond, une couleur exempte d'originalité. Des jeans.
'Vous apostrophe avec l'accent. Parle un peu trop vite. Bon bagout. Bonne voix pour ça. Catapultée directement dans l'oreille sans passer par la case "flics". Pas d'hero sur la frontline.

Where's my mind ♫
Tu sais pas d'où je viens. Tu sais pas qui j'ai été. Tu sais pas ce que mes mains ont créé. J'suis pu turc. j'suis pu turc..
J'ai mis à flot des bateaux, bon sang. Des caravelles magnifiques qui ont vécu un autre temps que le leur. Elles se sont réveillées comme ça, trop tard, et l'eau leur paraissait hostile, parce que l'eau n'aime plus les bateaux. Le pétrole.. Comment tu peux ne pas compatir, merde ?
Elles ont toutes coulé. C'est comme ça avec les bateaux en papier. Mes mains ne reconnaissent plus les gestes. J'ai été autre chose, avant.. Je me souviens juste plus trop quoi. Ca parlait de bateaux. Je me souviens de grandes carcasses. C'est loin maintenant. Loin.
Maintenant, je suis autre chose. C'est noir, et puis ça colle.Comme le pétrole. J'suis passé de pipelines à cheminées de fusion domestique. Enrichi en petit malin-diplôme de chimie-de inferno.
Je sais pas si on peut dire que je suis avenant. Je fais mon boulot, mec. Je survis. Quand toi, t'essaie de te détruire, avec les saloperies que je vend. J'suis un bon dealer. J'ai pas les prix les plus attractifs, mais, putain, ta défonce sera royale.
Si j'ai essayé ? Nan. Jamais. Je ne prend pas de came. Tsais quoi ? C'est à peine si je fume. J'ai les veines les plus propres de la ville. Et dans cette ville.. C'est un sacré luxe. Les gens passent leur temps à faire tomber d'eux même le résultat de leur nuit et tout coule dans les canivaux et putain, quelle merde..
T'apprends a n'pas aimer les gens dans ce genre de métier. Tu vois des gueules ravagées toute la soirée. Tu demandes pas l'âge. Tu te contentes de réclamer la monnaie. Et ils te détestent. Ils te détestent et ils t'adorent, parce que tu fais partie de leur came. Ils voient leur déchéance dans tes yeux. C'est pas que ça les fait réfléchir. Ils y voient juste l'enfer, et ils savent qu'ils y sont déjà. Les gens n'ont jamais plus peur de quelqu'un que de celui qui figure leur diable. De moi, ils connaissent un prénom biblique. Jethro. Je vais pas les laisser m'appeller Miranda, hein ? Jethro. Ca sonne comme une tête coupée à la hache. La leur. N'importe qui se pisserait dans le froc. Ils aiment beaucoup mes psylo, voila pourquoi.
Il arrive que je couche avec. Y'a de sacré nanas dans le réseau ! Exactement comme je les aime. Avec un peu de levure au bout du nez comme de jolis grains de raisin camés. Tellement drôle. Leurs corps à peine articulés. On dirait de petits mannequins de vitrines. Aussi vides. Aussi plastiques. Avec au fond des yeux une horreur exempte de nom. Elles me dépriment.
Un mauvais diable ? Je suis pas méchant. Je pousse pas à la consommation. Je fais pas crédit. Comment ça "c'est pas très charitable" ? Ca leur évite de se prendre quatre doigts de ma main entre les yeux s'ils m'oublient. Si. C'est charitable. J'ai été légionnaire, moi, tu sais. Même si ça paraît pu' trop. Je sais me servir de pas mal de trucs. A de mauvaises fins. J'en ai bien peur.
Non.. Je suis quelqu'un qui aspire à la tranquillité. Je rêve la nuit d'étendues d'eau et de bateaux calmes. Encore les bateaux. C'est une récurrence, tu vois. C'est cyclique. Ça revient. J'suis ainsi et je l'étais pas. Ou l'inverse. Les poudristes sont tous des allumés.. J'suis presque leur père. Ce sont tous des gamins. Z'ont quoi ? Vingt ans ? Souvent moins. Ensuite, une de leurs expérience explose et on les revois pas. La honte, ou bien la gangrène. C'est quoi qui ronge le plus ? Ouais, je tiens office de père. C'est que, je prend de la bouteille. J'ai démarré tard, dans le métier. Maintenant, c'est à la vie, à la mort. Quand j'aurais engrangé assez, je me tirerais.
Tout est pourri dans le grand corps de cette ville, et c'est le visage qui a été touché en premier. Moi, je suis derrière le gros côlon. Et je tends à y rester. Toutes leurs conneries ? Le pouvoir ? Quoi, ça empêchera pas les gens de se camer, pas vrai ?


Relations ?
Ça dépend, t'as combien, sur toi ?

Code du règlement ?
[OK]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marshare Blitz
Game Masta
avatar

Messages : 337
Age : 23 ans
Occupation : Proprio nevrosé du 108R.


CAN YOU STAND PEOPLE ?
Network:

MessageSujet: Re: Miranda Manning - Pas d'héro sur la frontline   Lun 1 Juin - 23:11

Mon père, je ne vous félicite pas pour vos activités, tss tss !
Y a pas d'âge pour se remplir les poches ~ 

VALIDÉ


En espérant que tu feras des affaires ~

_________________
Je vous en prie, ne m'en dîtes pas davantage. Attendez le rêve comme vous l'a dit la femme au village. Je comprends ce que vous ressentez, mais quand on met les émotions en mot, elles deviennent des mensonges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Miranda Manning - Pas d'héro sur la frontline
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ravage (Mission William & Miranda)
» (F / LIBRE) MIRANDA KERR - Je suis ta soeur et bien plus
» Dessalines Miranda 1806
» Miranda Kerr vs Irina Shayk
» Ali Swin aka Miranda Kerr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FOOLS WORLD :: ♕ HEADQUARTERS :: ♠ Fiches :: CHANN3l 1mix-
Sauter vers: